post

Monteur Raccordeur Fibre Optique – GRETA

Dans le cadre du projet THD du département, l’entreprise ND TELECOM recrute 10 techniciens fibre optique en CDI sur le territoire du Nord et Centre Isère avec formation POEC en amont au GRETA de Grenoble. Affiche CARED POE TECHNICIEN INTERVENTION FIBRE OPTIQUE pour ND TELECOM / Fiche_Technicien_Fibre_Optique_GRETA

2 informations collectives sont prévues avec inscriptions préalables à entreprise.rha0039@pole-emploi.net (contact : Mme S. DANNOUX) et copie florent.trani@isere.fr :

  • Bourgoin jallieu le 25 avril 2018 = GRETA Nord Isère
  • Voiron = 31 mai 2018 = Pole Emploi de Voiron.
post

Forum Handi-Emploi : le 22 mars 2018

La Mission Locale Sud-Isère organise un Forum de recrutement pour les publics en situation de Handicap : Handi-emploi 2018

Le Jeudi 22 mars de 10h à 13h à LA BUTTE à Echirolles. Forum emploi ouvert à tout public en situation de handicap…

  • Plusieurs stands : Conseil à la recherche d’emploi : lettre et CV / Partenaires experts du handicap
  • 18 recruteurs de tous secteurs avec des offres d’emploi, d’alternance et de stage: Des grands comptes, des PME, des agences intérim
  • Des organismes de formation

 

post

Forum international pour le bien vivre – 6-8/06

Les 6, 7 et 8 juin 2018 se tiendra à Grenoble le Forum International pour le Bien Vivre. Ce forum est porté de manière collaborative par des collectivités locales (Grenoble-Alpes Métropole et la Ville de Grenoble), la communauté universitaire de Grenoble (COMUE et Université Grenoble-Alpes) et la société civile à travers le CCFD-Terre Solidaire et le collectif FAIR (Forum pour d’Autres Indicateurs de Richesses).

Le Forum pour le Bien Vivre sera centré sur :
1. Les usages et impacts des nouveaux indicateurs pour le Bien Vivre
2. A l’échelle des territoires
3. Pour et dans la transition vers des modèles de développement justes et soutenables

Le site : http://bienvivre2018.org/

post

Le gaspillage alimentaire c’est fini ! – le 5/02 à 19h30

Low Carbon City vous invite à son 5ème Lundi des Citoyens, qui traitera du gapillage alimentaire !
Le principe est simple : ouvrir le dialogue entre les associations, ONG, entrepreneurs sociaux, entreprises responsables et citoyens afin de trouver ensemble des solutions pour améliorer notre quotidien. Chaque LdC met en lumière un thème différent, toujours en lien avec le respect de l’environnement.
Durant 30 à 45 minutes, entre 3 à 5 porteurs de projet nous parlent de leur projet, expertise ou point de vue avant de laisser place au dialogue avec le public :

  • Desaltercafés
  • 3 étoiles solidaires
  • Day by Day
  • Feed’Art
  • Vive la REcup
  • Alliance PEC Isère

Inscriptions ici

post

T’as vu mes compétences – Restitution et plan d’action

Après le succès des 4 événements sur les territoires (La Tour du Pin, La Cote St André, Voiron et Grenoble) en octobre, une matinée de restitution des paroles collectées et de réflexion commune a eu lieu le 7 novembre à Grenoble. Elle a rassemblé près de 70 élus, techniciens, professionnels de l’emploi, administrateurs et salariés de SIAE permanents ou en parcours qui ont accepté de changer de rôle pour réfléchir à la question de la valorisation des compétences sur les territoires avec un autre point de vue. Ainsi les élus sont devenus salariés en insertion, les salariés en insertion des dirigeants de SIAE, … afin de co-construire un plan d’action partagé sur le sujet.

Ainsi Territoires Insertion 38, les structures de l’IAE et les partenaires institutionnels se sont collectivement engagés à contribuer au plan d’action ci-dessous :

Professionnel·le·s de l’accompagnement et SIAE : ressources des territoires

  • Créer des actions collectives épanouissantes, permettant par exemple de casser les préjugés et représentations
    entre entreprises et personnes en mobilité professionnelle.
  • Systématiser les accompagnements individualisés, adaptés, non subis et non chronométrés.
  • Mieux mobiliser l’outil numérique pour la recherche d’emploi, la connaissance des métiers et des entreprises.
  • Les SIAE comme appui RH des entreprises avec un même langage et une même position d’employeur.
  • Echanger sur cette stratégie de lien aux entreprises avec d’autres professionnels de l’emploi.

Entreprises et SIAE : moteurs de l’innovation sociale

  • Innover dans les recrutements avec une analyse plus fine des postes et des compétences requises (les compétences humaines comprises), et des modalités permettant de sélectionner un candidat sur le faire et non sur le dire (CV, entretien).
  • Valoriser les salariés par l’écoute, la valorisation de la réussite, la formation. Créer des temps d’échange, des ateliers d’expression sur le sujet. Identifier les compétences « cachées » comme la capacité de rebond, à s’adapter, à franchir les obstacles, des salariés en mobilité professionnelle.
  • Former les dirigeants, les responsables ressources humaines, mais aussi les permanents de SIAE sur ces questions. Créer des groupes de travail sur ces problématiques.

Élu·e·s : facilitateurs de liens

  • Sensibiliser les citoyens aux parcours des personnes en mobilité professionnelle par des campagnes de communication, des vidéos et des publicités.
  • Être l’intermédiaire entre les services insertion et développement économique des collectivités, avec les SIAE du territoire. Trouver une dynamique d’insertion sur le territoire, élaborer un plan pluriannuel de marchés
    réservés.
  • Rapprocher les entreprises du territoire et les SIAE par des chartes, des labels, le livret vert de la responsabilité sociale des entreprises (RSE), des rencontres, des parrainages et du coaching

Pour aller plus loin voici :

post

Sur les traces de l’économie sociale à Grenoble au XIXème siècle – le 28/11

« Sur les traces de l’économie sociale à Grenoble au XIXème siècle » le Mardi 28 novembre de 18h à 20h, dans la Salle de conférence de la Maison des Associations, 6 Rue Berthe de Boissieux, 38000 GRENOBLE
Intervenant :
Simon Lambersens, historien, chargé de mission de l’Association AIRES
Grenoble est réputée comme un « berceau de la mutualité ». En effet, en 1803, la création de la société de bienfaisance et d’entraide des gantiers a marqué le début d’une forte présence mutualiste au niveau local et national. Mais d’autres initiatives collectives moins connues ont aussi cherché à répondre aux besoins de la population : restaurant sociétaire, coopératives de consommation, associations de production, essais de phalanstère, de société de crédit et de coopérative d’habitation…
Grâce à ses recherches historiques, l’association AIRES fera revivre lors de cette soirée ces temps forts qui ont marqué le territoire grenoblois et constituent l’héritage de l’ESS d’aujourd’hui. Ces recherches soulignent les spécificités grenobloises quant aux forces sociales mobilisées, aux actions déployées (notamment dans l’accès à l’alimentation et au travail) et aux modes de soutien public.
post

Etude DARES : Comment les employeurs recrutent ?

Voici une étude intéressante de la DARES concernant les modalités de recrutements des employeurs. Etude sur les recrutements en CDI ou en CDD de plus d’un mois réalisés entre septembre et novembre 2015.

http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2017-064.pdf

  • 26 % des établissements disposent d’un service RH et 41 % utilisent leur site internet pour recueillir des
    candidatures. Dans 45 % des recrutements, Internet a été directement mobilisé pour diffuser des annonces
    ou consulter des CVthèques.
    Lors de chaque recrutement, 3,1 canaux sont activés en moyenne. Si l’examen de candidatures spontanées
    est le plus fréquemment mobilisé, ce sont les relations personnelles ou professionnelles qui permettent le
    plus souvent au recrutement d’aboutir.
    Dans près de trois recrutements sur dix, une seule candidature a été étudiée. L’entretien individuel est la
    méthode la plus souvent utilisée pour sélectionner les candidats. L’expérience, les compétences et la motivation
    sont les critères les plus souvent cités comme importants pour choisir le meilleur candidat.
    Dans plus de huit cas sur dix, les employeurs recruteraient la même personne si c’était à refaire.